CHANGE Plus - en france

Partenariat avec des associations africaines et diffusion des résultats au sein de l’UE

Afin d’assurer que les résultats du projet dépassent les frontières de l’Europe, deux organisations africaines, Plan International Mali au Mali et Bangr Nooma au Burkina Faso, sont intégrées comme partenaires associées au projet. L’échange de bonnes pratiques entre les membres des associations et les collaborateurs du projet est assuré par des conférences Skype et par l’échange des matériels de formation et de sensibilisation.

Aussi, le réseau européen End-FGM assure la diffusion au niveau européen de l’ensemble des résultats du projet afin de sensibiliser un public plus large sur les MSF.

Pour plus d’informations sur le projet CHANGE Plus, nous vous invitons à visiter le site internet dédié au projet: www.change-agent.eu

Vous pouvez aussi contacter les chargées du projet Charlotte Weil et Linda Ederberg: change@frauenrechte.de

Dimension politique et institutionnelle

Le projet intègre une dimension institutionnelle et politique essentielle à sa bonne conduite. Ainsi, les agents de changement expérimentés ayant participés au projet précédent bénéficieront d’une formation en leadership afin de devenir des CHANGE Champions. Ces derniers suivront et aiguilleront les CHANGE Agents en tant que tuteurs/tutrices et travailleront en réseau afin d’instaurer un dialogue au niveau local et international avec les politiquEs et professionnelLEs concernéEs. Ils pourront ainsi encourager le soutien aux survivantes et la protection des filles à risque en amorçant un dialogue au niveau local, national et européen. Le but final est de préserver les intérêts des communautés dans le processus de décision politique et de mieux protéger les femmes et filles à risque au sein de l’Union Européenne.

Comprendre et s’engager

Vaincre la pratique des MSF ne peut se faire que si les communautés la pratiquant s’engagent pour le changement. Les études menées par l’Université de Conventry élaborées conjointement avec l’association PLAN à travers un « Community Readiness Index » confirme ce constat. Fort de ces études, CHANGE Plus place au cœur du projet la formation de membres de communautés dit des CHANGE Agents. Ces derniers agiront comme des multiplicateurs/multiplicatrices afin de promouvoir un changement de comportement au sein de leur communauté respective.

Lors de la première année du projet, les partenaires sélectionnent 6 à 12 membres des communautés influant et engagés au sein de leurs communautés afin que ces derniers reçoivent un entrainement intensif sur tous les aspects relatifs aux MSF. Ainsi, dans quatre pays européens au 48 agents CHANGE de différentes communautés africaines seront recrutés et formés. A la suite de ces entrainements, ces derniers proposent et animent des activités au sein de leur propre communauté afin de sensibiliser leurs communautés aux dimensions juridiques, culturelles, religieuses, sociales et sanitaires des MSF et promouvoir un changement de comportement susceptible de se multiplier. De la même manière, ils informent et forment les membres des institutions culturelles et religieuses influentes sur le sujet. Un changement sur le long terme est ainsi provoqué par effet de transmission des savoirs et de multiplication des changements de comportement.

Terre des Femmes coordonne le projet européen Change Plus pour l’abolition des MSF dans les communautés pratiquantes et vivant dans l’UE!

Le Parlement européen estime que 500 000 filles et femmes vivant actuellement dans l'UE ont subi une MSF et que 180 000 risquent d'être soumises à la pratique. Cela signifie que les MSF ne doivent pas seulement être combattues dans les pays où elles sont traditionnellement le plus répandues mais qu’elles constituent une problématique européenne réelle. Depuis 1981, TERRE DES FEMMES s’engage contre cette grave violation des droits humains des femmes et des filles et coordonne depuis 2013 le programme CHANGE en faveur de l’abolition des MSF au sein de l’UE. Ce dernier s'appuie sur une approche par effets de multiplication rendu possible par la formation et le recrutement d’agents de changement, c’est à dire de personnes influentes au sein de communautés pratiquantes les MSF. Le lancement du projet a eu lieu le 15 janvier 2016.

Cofinancé par l'Union européenne dans le cadre du programme “Droits, égalité et citoyenneté” (2014-2020), le projet est coordonné par TERRE DES FEMMES et mis en œuvre conjointement par sept organisations partenaires européennes et deux partenaires associés africains: Plan Stiftungszentrum (Plan) à Hamburg, Federatie van Somalische Associaties Nederland (FSAN) aux Pays-Bas, Associação para o Planeamento da Família (APF) au Portugal, Équilibres & Populations (ÉquiPop) en France, Associazione Italiana Donne per lo Sviluppo (AIDoS) en Italie, l’Université Coventry à Londres, le réseau Européen End FGM et en tant que partenaires associés Bangr Nooma au Burkina Faso et Plan International Mali au Mali.

TERRE DES FEMMES coordonne le projet pour une période de 2 ans et forme pour la première fois des multiplicateurs, les CHANGE Agents, au sein des communautés berlinoises.

Membres des associations partenaires. De gauche à droite: Natalie Kontoulis (End FGM), Clara Caldera (AIDOS), Aurélie Hamelin-Desrumaux (Equipop), Linda Ederberg (TDF), Gwladys Awo (Plan), Dr. Anja Stuckert (Plan), Prof. Hazel Barrett (Coventry University), Christa Stolle (TDF), Idah Nagateregga (TDF), Charlotte Weil (TDF), Duarte Vilar (APD), Zahra Naleie (FSAN).  Photo: © TERRE DES FEMMESMembres des associations partenaires. De gauche à droite: Natalie Kontoulis (End FGM), Clara Caldera (AIDOS), Aurélie Hamelin-Desrumaux (Equipop), Linda Ederberg (TDF), Gwladys Awo (Plan), Dr. Anja Stuckert (Plan), Prof. Hazel Barrett (Coventry University), Christa Stolle (TDF), Idah Nagateregga (TDF), Charlotte Weil (TDF), Duarte Vilar (APD), Zahra Naleie (FSAN). Photo: © TERRE DES FEMMES

Verwendung von Cookies

Um unsere Webseite für Sie optimal zu gestalten und fortlaufend verbessern zu können, verwenden wir Cookies. Durch die weitere Nutzung der Webseite stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu.